« Feu l’Observatoire de la Laïcité ». Un décret du 4 juin 2021 crée le comité interministériel de la laïcité pour le remplacer.

Il est présidé par le Premier ministre et comprend le ministre des affaires étrangères, le ministre chargé de l’éducation nationale, le ministre chargé de la jeunesse, le ministre chargé des sports, le ministre des armées, le ministre de l’intérieur, le ministre chargé du travail, le ministre chargé des outre-mer, le ministre chargé des collectivités territoriales, le ministre chargé de la ville, le ministre de la justice, le ministre chargé des solidarités et de la santé, le ministre chargé de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, le ministre chargé de la fonction publique, le ministre chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances et le ministre chargé de la citoyenneté.

Le Premier ministre peut également inviter d’autres membres du Gouvernement à participer aux travaux du comité.

Le décret décrit également les missions du comité :

  • Il coordonne et assure le suivi de la mise en œuvre de l’action du Gouvernement aux fins d’assurer la promotion et le respect du principe de laïcité au sein des administrations de l’Etat, des collectivités territoriales ainsi que des autres personnes de droit public ou de droit privé chargées d’une mission de service public ;
  • Il assure la diffusion auprès de ces dernières des règles relatives au principe de laïcité et veille à la cohérence de leur mise en œuvre ;
  • Il concourt à la définition des exigences de formation auxquelles doit satisfaire tout agent public en la matière ;
  • Il détermine le cadre de l’action des référents laïcité des administrations de l’Etat ;
  • Il veille à la bonne information des usagers du service public sur les droits et devoirs découlant pour eux du principe de laïcité.

Ce comité interministériel se réunira au moins une fois par an et le ministre de l’Intérieur en assure le secrétariat.