Du vélo et de la marche pour tous ! - Corpus juridique ATD13
Icone Temps de lecture
Temps de lecture : 3 minutes
Publié le : 
19 juillet 2023
Partagez sur :

Le déploiement du dispositif : Savoir Rouler A Vélo (SRAV)

Depuis 2018, le ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques conduit le déploiement du dispositif Savoir Rouler A Vélo (SRAV) qui est un programme d’apprentissage du vélo, destiné aux enfants de 6 à 11 ans, leur permettant de rouler en autonomie et en sécurité sur la voie publique. Ce programme a déjà permis la formation de 250 000 enfants depuis son lancement en avril 2019.

Le 20 septembre 2022, lors de la présentation du second Plan vélo 2023-2027, la Première ministre a annoncé l’objectif de former l’ensemble d’une classe d’âge au SRAV, soit 850 000 enfants par an, à partir de 2027.

A cette fin, le SRAV, qui constitue un savoir sportif fondamental consacré par la loi n° 2022-296 du 2 mars 2022 visant à démocratiser le sport en France (NOR : MENX2105502L), doit être déployé sur toute la France en étant encadré par l’instruction ministérielle du 6 juin 2023 du ministère de l’éducation et de la jeunesse (NOR : SPOV2315337J).

La ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques a fixé comme objectif de former au moins 200 000 enfants au SRAV en 2023. En outre, notre région Provence-Alpes-Côte d’Azur a été retenue pour que soient testées les modalités de la généralisation du dispositif dans une région, avec un objectif de 60 000 enfants à former d’ici le 31 décembre 2023.

Enfin, il appartient aux recteurs de région académique, en lien avec les recteurs d’académie et les délégations régionales académiques à la jeunesse, à l'engagement et au sport (Drajes), d’organiser le déploiement du dispositif.

Lien utile :

Le développement du vélo au sein des quartiers prioritaires villes (QPV)

Le 27 juin 2023, est paru à l’attention des collectivités territoriales un guide des déplacements « à pied et à vélo dans les quartiers prioritaires 2023 », émis par le Club des villes et des territoires cyclables et marchables, afin de d’offrir aux élus les différents moyens pouvant être mis en œuvre pour encourager la pratique du vélo et de la marche à pied au sein des quartiers prioritaires.

Ce guide souligne que le déploiement de la marche et du vélo au sein des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) doit être conduit en tenant compte des particularités de ces administrés, dont plus de 44,7% vivent sous le seuil de pauvreté, afin d’améliorer l’accessibilité et l’équité, d’agir pour l’environnement, de favoriser l’insertion professionnelle et la création d’emplois, d’encourager une pratique bonne pour la santé et de contribuer à la cohésion sociale au sein des QPV.

Le guide recommande d’étudier les différents modes transports cyclables (vélo, vélobus, pédibus) et les différents parcours de circulation à aménager au sein de ces quartiers afin de garantir la circulation et la sécurité à tous les administrés, cyclistes et piétons. Puis, doit être envisagé, d’une part, de recourir à un conseiller en mobilité pour bien renseigner les administrés, et d’autre part, de sensibiliser les habitants à la pratique de ces mobilités actives de vélo et de la marche à pied par l’animation d’un service de conseil en mobilité, d’ateliers participatifs de réparation, de campagne de communication ou d’organisation de fête ou d’évènement.  

Enfin, il peut être utile de souligner près des habitants des QPV, qu’après la marche, le vélo est le mode de transport le moins coûteux pour lequel il existe différentes aides à l’achat et des primes à la reconversion.

Lien utile :

A.K.

Tous droits réservés ©2024 - mentions légales