La restauration scolaire est un service municipal facultatif, organisé par et sous la responsabilité du maire de la commune. La commune est donc responsable des enfants durant la totalité du temps qui sépare la fin des classes du matin et les reprise des classes l’après-midi. Même si aucun texte ne réglemente ce type de situation de manière générale, une commune dont le personnel de cantine est en grève ne peut assurer ce service public que sur la base du volontariat des personnels enseignants ou par d’autres fonctionnaires territoriaux ou en embauchant contractuellement des agents non titulaires.

Même s’il ne s’agit que de l’organisation de pique-niques dans la cour de l’école, la commune ne peut pas confier la gestion, la surveillance et la responsabilité du temps méridien à une association de parents d’élèves. Cette prérogative relève exclusivement de la responsabilité de la commune.